Un poête parmi nous.

Je vous livre la production de Zam, un poête qui s’ignore (?), qui traite d’un lourd sujet que l’on connait tous à un moment ou un autre.

 

 

Solitude

 

On naît en famille,

Entouré de parents aimants.

Notre parcours sinueux sur les aléas de la vie,

Parfois dans un moment d’égarement du protocole

Conçu pour nous par idéologie,

Seul, abandonné sur le parvis du chemin initial.

Plus de goût pour rien ni personne,

Cette amertume vie sociale qui vous ferme la porte,

On dérive alors sur cet océan de tristesse

Que seul nos souvenirs pour nous guider

Et la nécessité de se relever.

 

Une seule vie nous est accordée, un seul cœur nous est offert.

Apprenons à s’en servir avec droiture et délicatesse

Ouvrons les yeux à ces ingrats

  • Pour qu’ils ne laissent personne sur le parvis injustement pour cause qu’elle soit malade.

 

ON A DES YEUX POUR VOIR MAIS AUSSI UN CŒUR POUR S’EN SERVIR !!!

Zam M.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s